Actualités

Le chef de l’Etat a participé au sommet « Transform Africa » de Kigali (14/05/2017, LaNation)

Le président est rentré vendredi dernier après avoir participé à Kigali les 10 et 11 Mai au sommet « Transform Africa » qui a regroupé huit chefs d’Etat et des centaines de professionnels du secteur des nouvelles technologies de l’Information et de la Communication. Le chef de l’Etat était accompagné à Kigali du ministre des Affaires étrangères, Mahmoud Ali Youssouf et du ministre de la Communication chargé des postes et des télécommunications, Abdi Youssouf Sougueh.

Le sommet « Transform Africa » auquel  le chef de l’Etat a participé le week-end dernier à Kigali, au Rwanda, est un forum annuel africain qui regroupe les leaders mondiaux et régionaux autour de l’évolution numérique en Afrique. C’est la capitale rwandaise, Kigali, qui a une longueur d’avance sur les autres capitales africaines dans ce domaine, qui abrite ce sommet. Le président Ismaïl Omar Guelleh, convaincu que les TIC joueront un rôle essentiel dans l’Afrique de demain, est l’un des leaders africains les plus engagés dans la nécessité de soutenir la révolution numérique en cours en Afrique. Accompagné de ses ministres des Affaires étrangères et de la Communication, Mahmoud Ali Youssouf et Abdi Youssouf Sougueh., le chef de l’Etat djiboutien aux travaux de ce sommet aux côtés du président Kagamé, hôte de la rencontre, et d’autres chefs d’Etat.

« A l’ère de l’économie numérique, à l’ère d’une Afrique en pleine transformation, la démocratisation et le développement des TIC sont devenus désormais un enjeu de développement économique et source de richesse pour les entreprises et les nations », a déclaré le président Guelleh qui a ajouté : «Conscient de notre position géostratégique unique et disposant d’infrastructures de câbles sous-marins internationaux, nous sommes naturellement un vecteur de connectivité pour les pays de la région au reste du monde. » a fait observer le Président Ismail Omar Guelleh, donnant la pleine mesure de l’engagement de Djibouti dans la réalisation d’une intégration numérique réussie dans notre Continent.

« Djibouti et le reste de l’Afrique disposent d’atouts majeurs pour ne pas rater la révolution numérique en cours», a estimé M. Sougueh  pour qui «le continent noir jouit en grand nombre d’une jeunesse vigoureuse et ingénieuse».

Le DG de l’opérateur national des télécommunications, Djibouti Télécom, M. Mohamed Assoweh Bouh,  et le Directeur général de l’Agence Nationale des Systèmes d’Information de l’Etat (ANSIE), M. Moustapha Mohamed Ismail  ont également participé au forum « Transform Africa » de Kigali.

« Les technologies de l’information sont source de création d’emplois à Djibouti », a-t-il souligné avant de faire part de « multiples efforts engagés dans notre pays en vue d’une extension de l’usage des TIC au plus grand nombre de nos compatriotes ».